plan de cours feutre


Atelier de Feutrage

Introduction : 
À partir de laine cardée, les participants apprennent la technique de feutrage à l’eau chaude et réalisent une étoffe feutrée.  Ce textile peut prendre de multiples formes :  sac, foulard, chapeau, bijoux et petit objet décoratif.

Objectif :
À la fin de l’atelier, le participant maîtrisera les étapes du feutrage. Il sera en mesure d’adapter la technique à ces propres créations.


Contenu de L’atelier

Première partie :

-Présentation des différentes sortes de feutrage : à partir de toison, filée pêle-mêle, filée tricotée, à l’aiguille.

-survole des techniques et explication  des principes physiques du feutrage : fibres, friction, foulage…

-typologie des fibres : énumération des fibres naturelles, artificielles et synthétiques.

-courte démonstration

Deuxième partie :

-Présentation du projet :  foulard ou grand rectangle.

-préparation de l’étoffe à sec, disposition de la toison sur le plan de travail. (Création couleurs, motifs, formes) Prévoir le foulage ou  le rétrécissement 30% à 40%.

-feutrage à l’eau chaude et au savon.

-friction avec un napperon en bambou (tatami).

-chocs thermiques. (Eau chaude, eau froide)

Conclusion :
-retour sur les résultats et commentaire sur la finition




 Typologie des fibres
Description sommaire des catégories de fibres et de leurs propriétés.

Les fibres naturelles :
Origine animale, végétale, minérale
Les fibres d’origine animale et végétale peuvent être feutrées et rétrécissent aux écart de température…Elles  ne sont pas toutes isolantes. 

Animale : Elles peuvent être feutrées et rétrécissent aux écarts de température…
Laines : mouton,  chèvre, lapin,  alpaga, lama, chinchilla, chien, chat, humain.
Soies : fibres qui sont produites par le vers à soie, (araignée…)

Végétale : Elles peuvent être feutrées et rétrécissent aux écarts de température…
Lin, coton, chanvre, asclépiade, noix de coco, banane, jute…

Minérale
Fibre de verre, amiante…

Les fibres artificielles :
Viscose : solution colloïdale de cellulose (coton, pulpe de bois, avoine) et de soude qui donne des fibres de rayonne, fibrane, cellophane…

Rayonne : 1930.  Fibre textile artificielle dite autrefois soie artificielle, doublure de rayonne, ce nom provient de ses qualités visuelles, rayonnantes.

Les fibres synthétiques :
Propriétés : peu cher, résistantes. Défauts : inflammables
Sous-produit pétrolier :
Polar : laine polar fait à partir de recyclage des plastiques fins.
Nylon : marque déposée vinyl et coton. Fait à partir du goudron.
Polyester, dacron, tergale, kevlar…
Acrylique : (orlon) fibre textile synthétique obtenue par polymérisation de nitril acrylique

Questions de vocabulaire :
Angora : adj. (ville de Turquie Ankara)  Se dit des races d’animaux chèvres, chats, lapins aux poils longs et soyeux. Laine angora ou nom masculin de l’angora. 
+plus utilisé du côté français

Mohair : 1860 adj. et nom anglais. Poil de chèvre Angora long, droit,  fin et soyeux dont on fait des étoffes légères et des laines à tricoter.

Mérinos : Mouton d’origine espagnole et  nord africaine 

Alpaga : Cousin du Lama en plus doux

Corriedale : mouton nordique, rustique…
Outils et matériaux nécessaires à la fabrication d’étoffe feutrée à l’eau chaude.

  • Toile plastique
  • Contenant plastique  pour l’eau chaude (± 4 litres minimum)
  • Éponge, serviette à main
  • Toison de laine 
  • Tissu de tulle fin 
  • Barre de savon, le plus naturel possible, de consistance grasse,  savon à l’huile  d’olive, lait de chèvre, sans parfum si possible
  • Autres matériaux à incorporer au feutrage : fibres filées,  lin, viscose, fils de fantaisie, petit bouts de tissus 
Outils et matériaux nécessaires à la fabrication d’étoffe feutrée à l’aiguille. (À sec)

  • Toison de laine
  • Aiguille à feutrage et manche
  • Bloc de mousse (foam) ou brosse à piquetage.

Étapes de travail

  1. Sur une surface plane recouverte d’un plastique-bulle, déposer de minces filets de laine cardée dans la même direction. Si la fibre n’est pas bien cardée ou difficile à séparer, il faut la carder (peigner, brosser) avant de la déposer.
  2. Ajouter dans le sens inverses une deuxième couche et ainsi de suite, selon l’épaisseur désirée. Le fait de superposer les couches verticalement et horizontalement  contribue à créer un tissu plus résistant. Il faut un minimum de 3 couches pour avoir un bon résultat. La rigueur est de mise à cette étape pour obtenir une étoffe unie et consistante.
  3. Déposer le tulle sur les couches de laine.
  4. Commencer à imbiber  d’eau chaude les couches de laine par le centre puis terminer par les bords. Votre ouvrage ne doit ni contenir de bulle d’air  ni surplus d’eau.  
  5. Savonner l’étoffe doucement par des mouvements circulaires en faisant attention de ne pas déplacer les fibres, retirer par moment le tulle pour vous assurer qu’il ne colle pas à votre ouvrage. Appliquer de plus en plus pression sur la laine pour bien amalgamer les fibres  ensemble. (±15 minutes intenses)
  6. Poursuivre jusqu’à ce que les fibres ne bougent plus lorsque vous les pincer avec les doigts.
  7. tourner votre étoffe et répéter les étapes 4 à 6 inclusivement.
  8. Rincer à l’eau claire chaude. 
  9. Enrouler votre étoffe dans  un napperon en bambou, un tatami ou un rideau de bois, pour le frictionner. À cette étape il se peut que votre tissu rétrécisse beaucoup. Faire cette manœuvre dans tous les sens  de votre pièce pour obtenir un résultat uni. (10 à 15 minutes)
  10. Pour terminer le foulage (choc thermique), tremper votre feutre dans l’eau chaude essorer le grossièrement et le battre avec vigueur contre une surface dure et le refaire avec de l’eau  très froide. (10 minutes) 
  11. Rincer l’étoffe à l’eau tiède contenant une cuillère à thé de vinaigre par litre d’eau afin d’évacuer tous résidus de savon. Essorer le plus possible et étendre à plat.

Travail de finition :
Lorsque le feutre est sec, il est possible de le couper, de le coudre, de le renforcer à l’aide de l’aiguille à feutrer.





Site Internet :
 Google felt art image

Bibliographie :

Sorrell, Katherine, Complete Craft, making beautiful projects at home. Bay books, 2003

Blindermann, Cécile, Laine cardée créations pour toute l’année. Groupe Fleurus, Paris, avril 2006

Verlag, Urania, Objets en laine feutrée, éd. : SAEP, Colmar, 2004


Matériaux :

à La julie factrie

Atelier de feutrage 

Par Julie Biron
www.lajuliefactrie.com


Aucun commentaire: