dimanche 8 mars 2015

Tissage à partir de bande magnétique... attention usage potentiellement toxique!

Tiré du blogue Grandeur Nature

SUPPORTS MAGNÉTIQUES: QU'EN FAIRE ?

C'est en 1979, voilà déjà presque 30 ans, que naquit le disque compact.   Le support réputé inaltérable, d'une grande fidélité et d'une grande capacité pour un encombrement réduit s'est rapidement imposé comme le support le plus populaire de tous les temps dans les domaines de l'informatique et des médias.
Il ne lui aura pas fallu bien longtemps pour détrôner, sous ses différentes formes (CD audio, MiniDisc, CD-ROM, DVD,...)  tous ses concurrents magnétiques.
Reléguées au fond des placards, nos anciennes cassettes audio, vidéo, de caméscope, ou nos vieilles disquettes finissent un jour par nous encombrer, et devant ces caisses poussiéreuses et désormais inutiles finit par surgir la question: Mais que vais-je bien pouvoir faire de tout ça ?
La première réponse qui vient à l'esprit est évidemment de tout jeter à la poubelle, mais vous ne seriez pas en train de me lire si cette solution était tout à fait satisfaisante.
Effectivement, examinons d'un peu plus près ces ancêtres, et voyons voir ce que révèle une autopsie de ses composants.


Tous ces supports magnétiques, malgré leurs différences évidentes, ont pourtant de nombreux points communs:
  • Le boîtier: composé d'un ou plusieurs types de plastiques (le plastique transparent permettant de voir la bande n'est pas le même que le plastique noir du boîtier proprement dit), en théorie recyclables, mais en pratique, pas de filière existante pour le grand public
  • L'étiquette autocollante: en papier, parfois plastifiée, mais jamais récupérable à cause des colles fortes utilisées pour les maintenir en place.
  • Le carton d'une VHS, l'étiquette dans le boîtier d'une cassette audio ou la boîte en carton des disquettes sont recyclables.  C'est toujours ça...
  • Colles diverses: pour coller plusieurs pièces ou plastiques ensemble, ou tout simplement l'étiquette. Produisent des substances toxiques à l'incinération.
  • Quincallerie diverse: Pour guider la bande ou la rotation du disque ou pour assurer l'assemblage du boîtier, de petits mandrins métalliques, des ressorts, loquets, leviers en plastique ou vis sont utilisées.
  • Les supports (bande ou disque) magnétiques: composés d'un support en film plastique recouvert, par différentes techniques, de substances ayant des propriétés électro-magnétiques précises. Ces substances sont en général composées de particules métalliques très fines, dont une des plus répandues est le dioxyde de chrome, substance hautement cancérigène , qui se détache des supports sous l'action de l'eau et peut ainsi contaminer les nappes phréatiques en cas de mise en décharge.
On se rend rapidement compte qu'un recyclage de l'objet en tant que tel est virtuellement impossible, à cause de la grande variété de composants et de matériaux.   De plus, malgré la présence de substances cancérigènes, ces bandes ou disques ne seront pas repris comme déchet chimique par les parcs à containeurs (sans doute par méconnaissance des autorités responsables de la dangerosité de la mise en décharge de telles substances -- probablement aucune étude ne s'étant intéressée au sujet)
Alors qu'en faire ?
Et bien les pistes sont assez limitées.
Après avoir mené une petite enquête auprès de nombreux organismes et associations, il est confirmé qu'il n'existe aucune filière de recyclage enBelgique. Tout au plus, un fabricant de mobilier de plaine de jeux reprend-t-il le plastique pour fabriquer de nouveaux engins... mais il se trouve au Canada !
Que reste-t-il, à part la décharge ou l'incinérateur ?
Ce que l'on peut aussi en tirer comme leçon, c'est qu'il ne faut jamais croire que parce que on lance sur le marché un produit, une filière de récupération des obsolètes (ou du dit produit en fin de vie) sera automatiquement mise en place.  Chaque achat que nous faisons aujourd'hui aura donc aussi des répercutions dans l'avenir.
Enfin, une réflexion: que deviendront nos CD's, DVD's, minidiscs... dans 20 ans ?  Et si on pensait dés à présent à leur récupération ? De façon sérieuse ? N'y aurait-il pas un débouché pour des nouvelles entreprises et des emplois à la clé ?
En savoir plus:
Centre International de Recherche pour le Cancer: http://www.iarc.fr/indexfr.html
Wikipedia: http://fr.wikipedia.org (cherchez cdvhschrome,..)
 Image:mombetperena.comImage: mombetperena.comLa bande magnétique (ou ruban magnétique) est un support permettant l'enregistrement d'informations analogiques ou numériques à l'aide d'un magnétophone ou d'un magnétoscope. On y lit les informations en mesurant la polarisation de particules magnétiques (oxyde de fer) inclus dans un substrat souple. On y écrit en modifiant cette orientation. Wikipédia

Aucun commentaire: