dimanche 9 février 2014

Escapade chez Piérô!

Départ, dimanche matin tôt pour une escapade singulière en compagnie de trois autres amoureuses de la fibre, Mme Geneviève Demaret prof de tricot à 3 R, Patricia prof de filage à la factrie et Caroline passionnée d'art textile  et nouvelle fileuse.  Chez Monsieur Pierre Charrette, les alpagas nous attendaient presque, malgré le beau soleil un froid glacial régnait sur le village de Ste-Ursule. D'entrée de jeux visite des bébites poilus: alpagas, moutons ( rambouillet, baby doll, shetland,  croisement et je ne sais plus seulement qu'ils sont doux) et lapins angora.


Voici Piérô, un lapin angora blotti contre lui.  Il est une source intarissable de connaissance sur les fibres animales, les espèces de moutons, le feutrage et le filage.

 Bourreau de travail, en plus de son   vrai gagne-pain, il s'occupe de tout une ménagerie, et trouve encore le temps d'écrire un ouvrage spécialisé sur la laine vendu jusqu'en Nouvelle-Zélande et il termine un deuxième roman… 
Patricia en grande séance d'explications pour comprendre ce qui c'est passé avec un de ses sacs de toison qui a feutré apparemment sans raison.  Pierre élucide en partie le mystère et trouve un remède pour cette fibre que Paty avait obtenu grâce à son travail de fileuse sur Etsy… Discussion d'experts à nous en faire perdre notre point mousse!
Depuis plusieurs années, j'entendais parlé des fibres Piérô, j'avais lu sa première auto-édition de son livre sur les fibres puis je suivais son blogue tout en admirant son talent… jusqu'à dimanche dernier ou j'ai rencontré cette "légende vivante"… Et puis me direz-vous? Eh bien! Sympathique, humble, travaillant, généreux, authentique et c'est un artiste! Comme dans un conte de  Fred Pellerin: tout un personnage, des vibrations très élevées, des yeux bleus!      
Dans son atelier sont entreposés des bacs et des bacs de fibres filées à la main toute plus extraordinaire les unes que les autres. Tout y est rangé avec soin même si ce n'est pas l'idée que les gens urbains se font d'un atelier d'arts textiles!
Pour nous, il ouvre avec patience, sous nos yeux émerveillés ses boîtes de rangement où les étiques " lapin, casher et soie" nous font déjà rêver.
Soudain, Paty qui a les doigts gelés, succombe au charme d'une pelote d'angora \ cachemire... pour sa petite fille. Non,  mais ai-je besoin de rappeler que Paty n'a pas besoin plus de laine dans sa vie! C'est vous dire à quel point, aucune tricoteuse ne peut résister aux écheveaux de Piérôt!




Une petite partie de mon butin. Pour celles que cela  intéressent, sachez que j'en rapporté pour la boutique. Je ferai une place spéciale sur ma colonne de laine à la boutique bien identifié pour les laines de Mon ami Piérô!
merci 

Aucun commentaire: