vendredi 5 octobre 2012

Les Prés d'alpagas de St-Léonard d'Aston, local et bio

 Laurent s'amuse à les nourrir, c'est toujours une fête avec les enfants.  Ils sont curieux mutuellement!
l'alpaga un animal écolo... Les alpagas sont très propres. Ils utilisent une litière commune.  Aussi comme ils n'arrachent pas les racines lorsqu'ils broutent, ils n'ont pas besoin d'énormes pâturages. De plus, ils ne labourent pas les prés comme d'autres bêtes le font avec leurs sabots car ils ont des coussins sous les pattes .
  Ils font champs à part, les mecs sur un bord et les femelles de l'autre. Ils ne se rencontrent que pour ... vous savez quoi!

 Diane dans son espace boutique, une deuxième carrière qui lui va bien, le sourire d'une passionnée.


 Et voici Dora un bébé femelle de trois semaines qui a survécu à une naissance difficile.  Sa mère a eu une sortie d'utérus et le placenta est resté pris. Raymond a eu bien peur de perdre la mère, leur dernière pur sang péruvienne du troupeau. Mais une fois tirée d'affaire, elle a délaissé son petit. Depuis Diane et Raymond nourrisse le bébé au lait de chèvre à toutes les  deux heures. Bébé Dora avait pris des forces il y a quelques jours mais rien n'est gagné. Elle est trop faible pour être sur ses pattes... Plus petite à la naissance, elle n'aura probablement jamais une  belle toison. Malgré tout ils en prennent soins avec amour.

Et voilà le résultat de tout ce labeur, une fibre aussi douce que le cachemire, 2 e fibre naturelle pour sa résistance, fibre creuse isolante plus chaude que la laine et plus légère. Sans lanoline et donc hypoallergène, naturellement disponible en une vingtaine de coloris, sans teinture et sans solvant. Local,   bio, et équitable parce que produite ici et filée au Nouveau-Brunswick.

Aucun commentaire: